Espadrilles du Pays Basque : origine, histoire et fabrication - Belambra

Le terme espadrille vient de l’arabe hispanique et désigne des chaussures généralement en toile, dont la semelle est faite de chanvre, d’alfa ou d’autres fibres. Pour les fixer aux pieds, les espadrilles peuvent être munies d’une sangle ou d’un élastique, mais parfois elles sont simplement attachées.

Très répandues dans les pays d’Amérique latine, en Espagne et dans certaines régions françaises, les espadrilles se caractérisent par leur légèreté. Bien que la plupart soient plates, certaines ont un talon surélevé.

Les espadrilles sont souvent fabriquées à la main et tissées sur des métiers à tisser. Certains modèles moins simples ont un revêtement en caoutchouc sur la semelle pour augmenter leur durabilité et les protéger de l’eau et de l’humidité.

Les historiens pensent que les espadrilles sont nées dans la Rome antique comme une évolution des sandales portées par les Égyptiens. Les Romains, afin de protéger leurs pieds de l’exposition au … Read More